Météorites

Sélection de météorites

  • Sidérites

    Les sidérites sont des météorites métalliques issues du coeur d'astéroïdes différenciés. La différenciation est un phénomène physique qui intervient dans de gros astéroïdes et dans les planètes rocheuses suffisamment massifs pour que leur propre gravité attire les éléments les plus lourds (fer, nickel) en leur centre (comme dans le cas du noyau terrestre), seules les roches sont rejetées à la surface (origine des achondrites).
  • Chondrites

    Les chondrites sont les météorites les plus primitives, elles sont classées en plusieurs catégories : les chondrites ordinaires, les chondrites primitives, les chondrites carbonées... Elles se sont formées dans la nébuleuse pré-solaire il y a environ 5 milliards d'années et n'ont pas évolués depuis. En effet, les météorites rocheuses proviennent de la surface de petits astéroïdes qui ne se sont pas différenciés depuis leur formation. Les chondrites ordinaires représentent environ 92% des chutes observées. Les chondrites primitives et les chondrites carbonées sont parmis les plus rares.  
  • Impactites

    Les impactites (tectites, moldavite, verre lybique...) sont des roches issues de la collision de météorites avec la Terre. Elles peuvent nous renseigner sur les conditions de pression et de température lors de l'impact, sur la nature, la masse et la vitesse de la météorite
  • Pallasites

    Les météorites mixtes sont composées de métaux et de roches en quantité équivalente. Les pallasites sont les météorites les plus appréciées pour leur esthétique et leur rareté (seules une cinquantaine répertoriées à ce jour). Elles sont constituées de cristaux d'olivine englobés dans une matrice de fer-nickel et proviennent de la zone intermédiaire des astéroïdes différenciés, entre le cœur métallique (sidérites) et la croûte rocheuse (achondrites). Les mésosidérites, quant à elles, sont formées, à l'instar des chondrites, par accrétion mais elles comportent une grande quantité de Fer (environ 50% d'alliage fer-nickel et de 50% pyroxène/plagioclase). Les mésosidérites représentent environ 70% des météorites mixtes. Les météorites mixtes représentent moins de 5% des météorites connues.
  • pendentif météorites

    météorites montées en pendentif
  • achondrites

    Les achondrites proviennent de la surface d'astéroïdes différenciés. La roche et les chondres originaux ont été fondus par le jeu d'un métamorphisme thermique, le métal a migré vers le centre de l'astéroïde et les roches sont restées en surface. Elles sont très difficiles à reconnaître car leur texture et leur composition minérale est similaire à celles des roches terrestres. Elles sont particulièrement rares puisqu'elles ne représentent que 6% à 8%. Les météorites Lunaires et Marsiennes connues sont des achondrites.